Du haut de ses 10 ans, Jean-Donatien Barré peut être fier de lui.

Il n’a pas hésité à venir en aide à Renée Arnoult quand il l’a vue glisser dans la Risle, Il a réussi à la saisir, lui permettant de regagner la terre ferme, trempée de la tête aux pieds certes, mais vivante. « Je ne serais pas là s’il ne m’avait pas aidée », assure la septuagénaire tellement émue par « l’acte de bravoure » du jeune garçon qu’elle a tenu à ce que ce soit relaté dans Le Réveil normand.

« Juste à temps »

Tous les mercredis, Renée Arnoult garde Jean-Donatien et tous deux ont l’habitude d’aller nourrir les canards dans le parc des Platanes, rue Marcel Guiet. « J’ai marché dans des crottes de chiens – il y en a partout – et j’ai voulu laver mes chaussures dans la rivière. Je n’ai pas vu que le terrain était très glissant et j’ai glissé dans la rivière », confie Renée Arnoult. « La rivière était très haute et il y avait beaucoup de courant. Le petit m’a récupérée juste à temps ».(…)

Source