Pour la ministre de la Sécurité sociale le problème « ce sont les retraités, pas les réfugiés »

La ministre suédoise de la Sécurité sociale, Annika Strandhäll,

a déclaré au journal Aftonbladet que ce sont les personnes âgées qui surchargent le système de santé et non les réfugiés.

Le système de santé suédois est tellement surchargé, les files d’attente en chirurgie sont si longues, que les patients commencent à « littéralement pourrir », a rapporté Aftonbladet.

Annika Strandhäl est convaincue que cela n’est pas dû à l’immigration massive.

Lorsque les lecteurs d’Aftonbladet affirment que c’est l’accueil des réfugiés qui a aggravé les problèmes du système de santé en Suède, la ministre répond:

« Ce n’est pas vrai, ce n’est pas vrai! Nous avons une population qui vieillit rapidement en Suède. L’espérance de vie augmente de 3,5 heures par jour et nous avons un plus grand nombre de personnes à la retraite qui sont soignées aujourd’hui qu’il y a 30 ans. »

Selon Annika Strandhäll, «le nombre de personnes âgées de 70 ans et plus augmentera de 300’000 d’ici 2025». C’est le gros problème, selon elle. L’accueil des réfugiés n’a rien à voir avec cela. »

Source lesobservateurs.ch

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑