Un homme de 28 ans, détenu à la prison de Laon, comparaissait

cette après-midi devant le tribunal correctionnel pour avoir, le 29 mars dernier, fait l’apologie du terrorisme devant des surveillants de prison.

« Allah Akbar. Comment il s’appelle l’autre b… de gendarme tué ? C’est bien fait pour sa g… Pour mourir en héros, il faut tuer des surveillants et je sors bientôt » a-t-il déclamé dans les couloirs du centre pénitencier.

Source