SCANDALEUX : Jawad le logeur, relaxé

Question cruciale tout au long de son procès, « le tribunal dans

son jugement a dû établir si Mohamed Soumah et Jawad Bendaoud savaient ou pas que Chakib Akrouh et Abdelhamid Abaaoud étaient des terroristes », a indiqué la présidente. L’ultra-médiatique Jawad Bendaoud a été relaxé des faits de recel de

malfaiteurs terroristes ce mercredi par la 16e chambre du tribunal correctionnel de Paris au terme d’un procès long de trois semaines. Il a levé les bras, embrassé la tête de son avocat ou encore tapé sur l’épaule des gendarmes d’escorte au moment de la décision.(…)

Source

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑