Vidéo : député LREM, « L’immense majorité » des SDF dorment dans la rue « par choix »

Invité à son tour à expliquer pourquoi la promesse faite en juillet

par Emmanuel Macron de ne plus voir un SDF dans les rues cet hiver n’a pas été réalisée, le député LREM de Paris Syvlain Maillard a tranquillement expliqué ce lundi 5 février sur RFI que « l’immense majorité » d’entre eux dorment dehors « par choix ».

« Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues ». Cette promesse, faite en juillet, Emmanuel Macron n’est pas parvenu à la tenir, comme en témoignent cet hiver les associations d’aide aux personnes sans abri. Et plutôt que de l’admettre, ses troupes se livrent à un festival d’âneries pour nous faire croire que le contrat est rempli. La semaine dernière encore, au micro de Léa Salamé sur France Inter, le secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires Julien Denormandie assurait ainsi qu’il ne restait plus qu' »à peu près une cinquantaine d’hommes isolés en Ile-de-France, pour être très précis », qui dorment dehors.

Un chiffre absurde, n’importe quel Parisien pouvant s’en rendre compte en se baladant simplement dans la ville à la nuit tombée : les sans-abri sont bien plus nombreux. En réalité, comme l’ont confirmé au Monde plusieurs sources, ce chiffre ne correspond qu’aux « demandes non pourvues », c’est-à-dire aux personnes – en l’espèce, les hommes isolés – qui ont appelé le Samu social mais n’ont pas obtenu de place. Loin de la réalité dont a encore fait état la semaine dernière la fondation Abbé Pierre, dans son rapport 2018…

L’immense majorité, c’est leur choix, oui.

Sylvain Maillard, député LREMau sujet des SDF qui dorment dans la rue cet hiver

Mais alors, comment un membre du gouvernement chargé du dossier peut-il se cacher derrière un chiffre aussi dérisoire, déconnecté de la réalité mais brandi sur France Inter à une heure de grande écoute ? « Très franchement, est-ce que ce chiffre vous paraît sérieux ? », a demandé ce lundi 5 février un journaliste de RFI à l’invité de sa matinale, le député LREM Sylvain Maillard. « Il y a eu une incompréhension dans ces propos », a reconnu celui-ci, avant de venir à la rescousse de son camarade Denormandie – celui qui se voulait « très précis » – en plaidant justement… l’imprécision ! « On peut parfois à un micro ne pas être suffisamment précis », balaie l’élu en souriant. Et d’enchaîner, comme s’il n’y avait pas eu d’erreur : « Mais en tout cas, la réalité elle est là, le chiffre est exact, c’est 50 dossiers sur lesquels nous n’arrivons pas à donner une solution positive, favorable à la mise en abri ». Première entourloupe : marteler que « le chiffre est exact » alors qu’il ne correspondait pas du tout à la question posée par Léa Salamé, très claire : « Il y a combien de gens qui ont dormi dehors cette nuit ? ».
(…)

>> VIDEO – Voir la séquence complète à partir de 5’18 :

´Source

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑