Muté pour avoir fait étudier des textes tirés de la Bible à ses élèves, cet instituteur du Berry espère une réhabilitation

Professeur des écoles dans l’Indre, Matthieu Faucher a fait

l’objet d’un déplacement contraint et d’une sanction pour «faute grave professionnelle» en juin 2017. Son erreur? Il faisait lire des textes de laBibleen trop grande quantité. Depuis, il se bat à visage découvert et espère une réhabilitation du ministère. Ce cas, qui dépasse celui du village de Malicornay, au cœur du Berry, pose le problème de la laïcité et de l’enseignement du fait religieux.

«C’est qui, le monsieur sur la croix dans la salle des fêtes?», «Pourquoi on ne travaille pas à Pâques?», «C’était qui, Jésus?» Confronté aux interrogations incessantes des enfants de son école publique rurale, Matthieu Faucher, 37 ans, fils et

petit-fils d’instituteurs de l’enseignement public, a décidé de prendre le problème à bras-le-corps en septembre 2016. «Dans les années 1970-1980, personne ne se demandait ce qu’était un baptême quand on parlait de Clovis. Aujourd’hui, nos enfants de 9 ou 10 ans font preuve d’une grande inculture religieuse», explique-t-il. (…)

Source

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑