Lorsque la présidente de l’association culturelle des femmes musulmanes traitait les victimes de Tariq Ramadan de « frustrées »

A noter que cette femme avait été interviewée par nos médias

suisses, sans doute parce qu’elle était considérée par les incultes bien-pensants comme fréquentable (comme ici par un site chrétien, ou ici avec la RTS ou encore ici avec Canal Alpha).

A présent, Neuchâtel se retrouve avec un Musée des civilisations de l’islam tenu par une musulmane qui ne cache pas les buts réels de son dogme. Encore un bienfait du multiculti que la gauche aime tant.

**********

En novembre, la célèbre musulmane avait taxé les victimes de l’islamologue de «frustrées». Ses propos rappellent que cette femme de caractère ouverte au dialogue est aussi partisane d’un islam rigoriste.

Selon la présidente de l’association culturelle des femmes musulmanes de Suisse, les victimes auraient surfé sur l’effet de mode de #balancetonporc par frustration, n’ayant pu parvenir à leurs fins avec l’intellectuel

(…)

Source

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑