De l’art-thérapie pour les migrants, « On imagine qu’on est un bûcheron avec une hache »

Ils viennent du Mali, du Tchad, d’Albanie, Syrie, Guinée, Bangladesh… 

La quinzaine de jeunes migrants mineurs présents ce lundi à 15 h 30 dans la grande salle du Pôle Activités de Jour sont impatients de participer à l’atelier hebdomadaire de théâtre d’Élise Quillé. « Pour commencer, on se met en cercle. On imagine qu’on est un bûcheron avec une hache, on coupe du bois en poussant un cri. »(…)

Source

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑