Mohammed Oudghiri est arrivé au pays il y a 42 ans et malgré tout, il pense retourner au Maroc, son pays d’origine.

«Jamais je n’aurais pensé que ça arriverait ici. Je suis Québécois. J’avais choisi une place pour vivre et pour mourir. […] Je pense aujourd’hui à quitter après 42 ans. Je ne risquerai pas ma vie», […]

«J’ai deux chez moi. J’ai toujours préféré vivre ici, mais si on n’est plus désiré…», a dit l’homme, sans compléter sa phrase. «J’ai des enfants qui sont nés ici, qui se sont mariés ici. J’ai des petits-enfants. Je commence à être inquiet et c’est normal.» […]

Source