Les gérants du Why Not, un snack halal de la rue de Belgique au centre-ville de Nice, est fermé ce vendredi 1er décembre. « Pour cause de travaux », précise une affichette collée sur le rideau métallique. En réalité, les gérants sont en garde à vue, soupçonnés de trafic de stupéfiants.

430g de cocaïne, 1kg de résine et 2kg d’herbe ont été saisis par les enquêteurs de la brigade des stups de la police judiciaire de Nice et de l’antenne du GIR.

L’un des suspects, qui nie toute participation, n’est pas un inconnu de la justice.

Il avait été condamné pour avoir fait pression sur un boulanger tunisien de la rue Lépante, toujours au centre de Nice, accusé d’être un « mauvais musulman ». Il lui reprochait d’utiliser de l’alcool dans ses préparations pâtissières et la vente de sandwiches au jambon. L’affaire avait défrayé la chronique en décembre 2014. (…)

Source