Andance : le maire fait rajouter des croix sur une fresque municipale

Les artistes et les adolescents ayant participé au projet ne pensaient sans doute pas que leur œuvre créerait une telle levée de boucliers dans la commune et aux alentours.

Photo Archives Le DL
Andance, c’est le Rhône, une passerelle, une sarrasinière (ruines antiques), la colline du Châtelet et, surtout, si l’on se fie à la vox populi, les trois croix à son sommet.

Patriote Pour Toujours a besoin de votre soutien financier. Pour soutenir notre action

€1,00

Ces trois bouts de patrimoine, sans fonction religieuse, non représentés sur la toute nouvelle fresque du village peinte sur la salle des fêtes, ont fait jaser ces deux dernières semaines.

Était-ce fait exprès ? Non, affirme le maire, Alain Delaleuf, l’épure a été validée par le conseil municipal en l’état. Les artistes de Champis, eux aussi, se défendent d’avoir travaillé sur l’esquisse validée en mairie.

Fallait-il réparer le blasphème (pour les catholiques les moins tendres) ou la faute historique (pour les amoureux du patrimoine) ? Eh bien, suite au sondage lancé sur ledauphine.com , la réponse est catégorique : oui ! Vous avez été 91 % (sur les quelque 3 000 votants) à avoir demandé l’ajout des trois croix sur la fresque.

À chacun sa tour Eiffel

Vous avez même été 40 % à valider la comparaison entre les croix d’Andance et la tour Eiffel à Paris.

Le premier édile, Alain Delaleuf, et son équipe municipale ont entendu la demande : « Nous allons ajouter les croix mais pour ne pas qu’elles ressemblent à des points, nous allons les faire plus grandes qu’à l’échelle. » Au final, les croix seront donc plus grandes que dans la réalité. À ne plus savoir à quel saint se vouer !

Découvrez ces croix que je ne saurais pas voir. Quand le Tartuffe se réinvente en Ardèche…

Source

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑