«Charlie Hebdo»: Après sa Une sur Tariq Ramadan, la rédaction menacée de mort

On vous le disait jeudi, la Une du nouveau numéro de Charlie Hebdo sur Tariq Ramadan, l’islamologue accusé d’agressions sexuelles et de viol, a suscité une vague de réactions haineuses. L’hebdomadaire satirique aurait même reçu plusieurs menaces de mort, expliquent nos confrères de Marianne.

Charlie Hebdo « subit une campagne d’insultes mais également des menaces de mort », rapporte Marianne. Depuis mercredi, date de la parution du numéro de l’hebdomadaire satirique, la rédaction fait face à de nombreux messages de haine et de menaces sur les réseaux sociaux.

La Une en question, titrée « Viol, la défense de Tariq Ramadan » montre l’islamologue suisse avec le sexe en érection, disant « Je suis le sixième pilier de l’islam ».

(…)

Des menaces de mort en référence aux attentats du 7 janvier 2015

Depuis le 24 octobre, Tariq Ramadan est accusé par plusieurs femmes d’agression sexuelle et de viol. Une enquête a été ouverte pour « viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort », après les plaintes de deux femmes contre le théologien.

Et certains vont même jusqu’aux menaces de mort, explique Marianne : « Moi fiché S ou pas, Charlie Hebdo ça va vite s’arrêter », ou encore « C’est pour quand le prochain attentat chez Charlie Hebdo s’il vous plaît ??? ». « Charlie Hebdo sont un tas de déchets, et s’il faut d’autres tueries pour le rappeler, je dis que ça ne nous ferait pas que du mal », écrit un autre internaute sur Twitter.

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont tenu à soutenir le journal satirique.

(…)

Le 7 janvier 2015, deux terroristes avaient perpétré un attentat contre Charlie Hebdo faisant 12 morts dont Charb, Cabu et Wolinski.

 

Source

 

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑