Wauquiez affirme que Pôle emploi conseille aux chômeurs de « profiter de la vie »

C’est l’un des thèmes privilégiés de Laurent Wauquiez: le cancer de l’assistanat. Le candidat à la présidence du parti Les Républicains, en meeting mercredi à Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes, s’en est ainsi pris au personnel de Pôle emploi et aux chômeurs. À la tribune, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a fait part de son expérience:

« J’ai vu, j’ai vu tout ce qui nous fait enrager en silence. (…) J’ai vu ces situations qui nous révoltent, où un demandeur d’emploi pousse la porte de Pôle emploi pour trouver un emploi et on lui répond: ‘vous avez deux ans d’assistance chômage, ne vous pressez pas. Profitez un peu de la vie’. Parce que cela, c’est la réalité. »

Valeur travail

L’ancien secrétaire d’Etat à l’Emploi n’a pas toujours eu, comme le relève Le Lab Europe 1, la dent aussi dure à l’encontre de Pôle emploi. Dans Le Figaro, il se félicitait ainsi: « Un an et demi après sa création, deux tiers des demandeurs d’emploi valident Pôle emploi, estimant que c’est plus simple et plus rapide qu’avant. »

Les temps ont changé, et Laurent Wauquiez a fait sien le discours de la droite sur la « valeur travail », élément fondateur du système méritocratique libéral.

Sur sa lancée, le favori pour prendre les commandes de la Rue de Vaugirard s’est également ému que « celui qui travaille dur pour nourrir sa famille, payer sa maison et son essence » soit « parfois moins payé que celui qui vit des allocations de l’assistanat ». Ce qui est impossible, comme l’ont montré plusieurs enquêtes.

Source

 

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑